Visites culturelles - Cimetière de Laeken (sera remise à une date ultérieure)

Jeudi 12 novembre 2020 10:00-12:30 sur inscription

Le cimetière de l’ancienne commune de Laeken à Bruxelles, est le plus ancien des cimetières bruxellois encore en fonction. Il est aussi le plus connu internationalement pour la richesse du patrimoine funéraire qu’il contient.

Le grand livre de pierre de l’histoire de Belgique et les particularités d’un patrimoine funéraire exceptionnel sont présentés au travers de surprenantes rencontres : La Malibran, le Penseur de Rodin, Emile Bockstael, Marie Pleyel, sans oublier la visite du chœur de l’ancienne église et de la crypte royale (uniquement accessible lors des jours d’ouverture de la crypte).

L’installation de la famille royale à Laeken en 1831 et, plus encore, l’inhumation de la reine en 1850, augmentent l’attrait de la localité et de son cimetière ; à ces occasions, sa superficie sera portée respectivement à 1,23 ha, puis à 2,46 ha.
Malgré ces extensions, l’accroissement de la population provoque la saturation du cimetière vers le milieu des années 1870. L’ingénieur et échevin Émile Bockstael, futur bourgmestre de la commune, imagine un important réseau, long de plusieurs centaines de mètres, de galeries funéraires souterraines qui suivent le tracé des allées de surface. Différents monuments en permettent l’accès : l’un d’entre eux, dont la construction en 1879 a été supervisée par Bockstael, sera transformé une quarantaine d’années plus tard, pour abriter son tombeau. En 1930, un columbarium Art déco, conçu par l’architecte François Malfait, servira de nouvelle entrée aux galeries.

Découvrons ensemble ce lieu hors du commun...

Authentification requise
Certaines informations liées à ce rendez-vous ne sont accessibles qu'aux membres de l'association.

L'adresse précise de ce rendez-vous n'est accessible qu'aux membres de l'association.